immobilier | performance energetique

Beexime Certificat PEB Certificateur PEB Certificat énergie

Le nombre de certificateurs agréés par les différentes Régions est enfin suffisant pour répondre à la demande.

Depuis quelques mois maintenant, toute personne désireuse de vendre ou de louer une maison ou un appartement doit les lester d’un certificat PEB, qui en mesure les performances énergétiques. Une obligation dictée par l’Europe qui en laisse plus d’un sceptique. Sur leurs résultats, parfois injustes ; sur leurs prix, jugés excessifs, du moins pour récolter un zéro pointé, ce qui est le cas d’au moins un tiers des évaluations effectuées ; sur leurs raisons d’être puisque les cotations ne sont assorties que de trop générales recommandations ; sur leur impact sur les prix de vente ou de location, une bonne cote ne poussant pas les prix à la hausse, du moins actuellement (lire à ce sujet le dossier de "La Libre Immo").

Mais les choses changent. Notamment parce que les consommateurs commencent enfin à comprendre quel est le but d’un tel certificat : "Il n’est pas un relevé des consommations réelles, mais une estimation, de manière standardisée, de la consommation potentielle", explique David Deweer, conseiller en certificats PEB à l’IBGE (Institut bruxellois pour la gestion de l’environnement). "L’objectif est de comparer les biens et leur consommation au mètre carré."

Autre germe de changement : le fait que le nombre de certificateurs agréés par les différentes Régions est enfin suffisant pour répondre à la demande ; une bonne nouvelle pour la qualité du service offert, même si les protocoles à suivre ne changent pas. A Bruxelles, ils sont même trop nombreux. La Région Capitale en aligne en effet quelque 850 contre 1 400 qui battent la campagne wallonne, alors que le parc de logements y est trois fois moins important. L’un dans l’autre, et en arrondissant les chiffres, il y a proportionnellement deux fois plus de certificateurs à Bruxelles qu’en Wallonie. "La différence tient, pour l’essentiel, au fait qu’à Bruxelles les formations sont ouvertes à tous et qu’il y a désormais pas moins de sept centres de formation alors qu’en Wallonie, l’accès est plus restrictif, réservé à des professionnels comme les architectes, les ingénieurs ", commente David Deweer. Qui précise que "limiter le nombre de certificateurs PEB n’est pas dans l’esprit de la loi. Et pas à l’ordre du jour", même s’il ne peut affirmer que c’est exclu. "La philosophie est que le marché s’autorégule."

"Au tout début, on était une trentaine, confirme un certificateur bruxellois. Les clients devaient nous chercher. Aujourd’hui, c’est nous qui les cherchons". "Ici, la législation a créé un métier, poursuit-il. En Wallonie, il s’agit d’une activité complémentaire". Même s’il convient que les 850 certificateurs bruxellois ne sont pas tous assidus. "Certains ont suivi la formation au cas où si jamais ; d’autres ne travaillent que pour un réseau d’agents immobiliers "

Premier effet de cette concurrence : les prix des services d’un certificateur sont en recul, voire en chute. Car, là encore, les Régions font confiance à l’autorégulation et n’imposent ni minimum ni maximum. Si, selon Test-Achats, un certificat coûte en moyenne 500€ en Wallonie et 400€ à Bruxelles, en pratique, il est facile d’en dénicher à prix plancher. Ici, à partir de 150€ TVAC ; là, entre 125 et 250€ ; plus loin, assortis d’une promotion de 60€. De maigres rentrées pour qui se pique de bien faire les choses, selon l’expert bruxellois, qui n’accorde toutefois que peu de crédit aux rumeurs faisant état de certificats... téléphoniques à 20 euros. "Les contrôles de l’IBGE sont très contraignants, quasi un interrogatoire de police. Et les risques sont grands puisqu’ils peuvent conduire à la suspension de l’agrément."

Pour l’heure, toutefois, ce prix reste le nerf de la guerre du PEB. "Quelques propriétaires sont concernés par les performances de leur bâtiment ou ont des candidats acheteurs ou locataires qui le sont, mais en majorité, seul le prix compte."

Consultez le service de certification PEB de Beexime!

Source: Lalibre.be 2/04/2012 Mélanie Wenger

Tags : Certificateur PEB, Certificat PEB , Certificat énergie, diagnostic

Plan (du) site - Mentions légales - Copyright © 2011 Beexime - Développé par Mediakod