Les qualites et defauts des isolations interieures et exterieures

Beexime responsable énergétique, responsable PEB , étudeDans le cas de travaux de construction, notamment lors d’une rénovation, la question de l’isolation est toujours primordiale. Le choix porte en effet sur une pose en intérieur ou extérieur. Les deux méthodes comportent des atouts et des inconvénients. Elles doivent, en revanche, conduire à la suppression des ponts thermiques.

 L'importante réflexion concernant la solution d'isolation

Depuis quelques années, l'isolation n'a pas seulement une fonction pratique pour améliorer le confort de l'habitat. En effet, l'esthétique qu'elle donne à l'ensemble est également de plus en plus souvent pris en compte, que ce soit au moment de la construction à neuf ou des opérations de rénovation. L'isolation, intérieure ou extérieure, affiche en effet des avantages comme des inconvénients, à prendre en compte pour faire son choix.

Cela concerne principalement le traitement des ponts thermiques. Ces derniers représentent les défauts de l'habitat à solutionner impérativement afin de conserver tous les atouts thermiques de la construction. Ils peuvent être traités tant par la mise en place de bardage qu'en optant pour un isolant intérieur.

 

  • Des solutions d'isolation aux multiples atouts


Lors d'une rénovation lourde, le remplacement d'un isolant est souvent l'opportunité d'y intégrer la tuyauterie ou le câblage, que ce soit pour la mise en place d'un chauffage ou de la climatisation. C'est également l'occasion d'appliquer sur chaque face un traitement acoustique.

Avec une isolation extérieure, toute la structure du bâtiment est, quant à elle, traitée. Cette technique a pour atout d'offrir des performances thermiques plus importantes. La gêne occasionnée lors de sa pose est également réduite. Enfin, elle ne diminue pas la surface habitable. Ce dernier point est d'ailleurs essentiel pour beaucoup de propriétaires.

L'isolation intérieure a, pour sa part, l'avantage d'éliminer la sensation de parois froides. Elle intervient également pour ses atouts d'isolation acoustique. Lors de travaux de réhabilitation, comprenant un réaménagement intérieur avec modification de la destination des pièces, elle permet aussi d'y intégrer les gaines et les rendre invisibles. Son coût est, quant à lui, moindre par rapport au revêtement extérieur.

  • Les contraintes des solutions d'isolation existantes


Le principal inconvénient de cette solution d'isolation intérieure est d'obliger à retirer tous les éléments situés contre les murs le temps de la pose de l'isolant. Cette mise en œuvre nécessite également de revoir l'emplacement des interrupteurs, des prises, mais aussi des radiateurs. L'opération est d'autant plus conséquente en présence d'un chauffage central avec des tuyaux apparents, sauf si le choix porte finalement sur leur intégration au doublage. Enfin, la mise en place de cet isolant impose aussi d'importants travaux de décoration en fin de chantier.

Les systèmes d'isolation par l'extérieur sont, eux, soumis à d'autres types de contraintes. Ainsi, les tableaux de fenêtres sont réduits de l'épaisseur du doublage, avec pour conséquence une réduction de l'intensité lumineuse à l'intérieur de l'habitat. En outre, la présence de ponts thermiques peut être fréquente si les travaux ne sont pas réalisés par un professionnel. Les avancées de toiture peuvent enfin nécessiter une reprise, de la même façon que les descentes d'eaux pluviales.

Un autre point reste à traiter, quel que soit le système d'isolation choisi : le plancher bas. Dans le cas inverse, ce dernier peut enregistrer une consommation énergétique correspondant à 17 % de la dépense totale.

Source : http://www.batiweb.com/actualites/

Tags : responsable énergétique, responsable PEB , étude

Plan (du) site - Mentions légales - Copyright © 2011 Beexime - Développé par Mediakod