Filtre
  • Un mur ecologique

    Beexime Certificat PEB Certificateur PEB Certificat énergieParallèlement à la construction économe en énergie, la construction écologique connaît elle aussi un succès grandissant. Un gros œuvre écologique représente toutefois bien plus qu’une structure en bois. De nos jours, le marché propose en effet bon nombre de blocs de construction écologiques.

    La gamme des blocs de construction propose déjà des alternatives écologiques. Pensons par exemple au silico-calcaire qui, selon la classification NIBE, offre la meilleure performance en tant que bloc de construction. Par ailleurs, certains matériaux naturels – traités ou non – se prêtent également à l’édification de murs.

    • Les ballots de paille

    Une solution que nous avons tous déjà aperçue dans les champs durant l’été sont les ballots de paille. La construction à l’aide de paille est relativement aisée et bon marché. Pour l’édification de murs, il suffit de se procurer les ballots nécessaires auprès d’un exploitant agricole et de les empiler ensuite à l’intérieur du cadre porteur sur lequel reposent les étages et la toiture. Un empilement correct vous assure un niveau élevé d’isolation des murs. Après avoir été empilés, les ballots doivent être recouverts d’un enduit de finition d’argile, les protégeant contre le feu et la vermine.

    • La construction à l’aide de chanvre

    Le chanvre est un matériau de construction un peu moins connu. Sous forme fragmentée et mélangée à de la chaux et de l’eau, le chanvre se transforme aisément en blocs de construction. Le résultat obtenu est ininflammable. Par ailleurs, les blocs sont légers et faciles à traiter. Il est possible de les maçonner de manière traditionnelle pour ériger un mur massif. Attention : les blocs de chanvre ne peuvent pas être utilisés pour la construction de murs porteurs mais conviennent toutefois comme remplissage de structures porteuses.

    Ce type de mur offre aussi un bon niveau d’isolation. Les murs de chanvre sont perméables à la vapeur et possèdent une inertie thermique élevée. Il est également possible d’utiliser des blocs de chanvre pour la post-isolation des murs intérieurs.

  • Hausse de la fiscalite immobiliere en Wallonie

    Beexime contradictoire travaux acquisitif locatif entrée sortie dégât litige prix état des lieux location expert immobilier expertise immobilière  géomètre PEBLa fiscalité immobilière augmentera en Wallonie à partir du 1er janvier, via une hausse des droits d'enregistrement. Le ministre wallon du Budget, André Antoine (cdH), a dévoilé cette "mesure de justice sociale" en primeur aux journaux de Sudpresse. L'opposition MR calcule qu'elle coûtera 2.600 euros à l'acquéreur d'une maison modeste.

    Les logements modestes sont ceux dont le revenu cadastral ne dépasse pas 745 euros, soit 55% des habitations. Ils bénéficient actuellement d'un taux réduit de 6% pour les droits d'enregistrement.

    En l'absence de péréquation cadastrale, "il y a un manque à gagner sur nos droits d'enregistrement, mais aussi pour les communes sur le précompte immobilier", explique André Antoine. "Aujourd'hui, dans ma région comme ailleurs, on voit des fermettes vendues pour 250 à 300.000 euros mais qui bénéficient à l'achat d'un droit d'enregistrement de 6% parce que leur revenu cadastral n'a pas été réactualisé".

    Dans les zones à forte pression immobilière, la réforme limitera le taux de 6% à une tranche réduite (160.000 euros contre 200.000 actuellement). Un taux de 12,5% s'appliquera au-delà. Dans les autres zones, les 6% s'appliqueront sur une tranche plus étroite encore (151.000 euros contre 191.000 actuellement), avant de passer à 12,5%.

    Le MR calcule que la mesure se soldera par une augmentation de 2.600 euros à 2.665 euros par acquisition. "Cet alourdissement de la fiscalité est incompréhensible", selon le député wallon Willy Borsus.

    Source : http://www.7sur7.be - le 28 novembre 2013

     

    Profitez des services des experts immobiliers agréés de BEEXIME, notamment pour la réalisation d'états des lieux acquisitifs. Prenez dès à présent contact avec notre équipe pour obtenir davantage d'informations.

    Tags : géomètre, expert immobilier, expertise immobilière, état des lieux, location ,contradictoire, travaux, acquisitif, locatif, entrée, sortie, dégât, litige

  • L'eolien wallon, le "brol des ecologistes"

    Beexime étude énergétique  responsable  PEBCe jeudi, l’Olivier wallon devrait adopter en 1re lecture l’avant-projet de décret du ministre Henry relatif à l’implantation d’éoliennes en Wallonie.L’objectif : identifier les meilleurs endroits où installer des mâts éoliens. Via une cartographie… déjà critiquée ici et là.

    Dans les couloirs du Parlement wallon et de l’Elysette, d’aucuns le surnomment le "truc écolo", le "brol des écologistes". Il faut dire que c’est LE dossier des Verts par excellence, précisément celui que les ministres Nollet (Energie) et Henry (Aménagement du territoire) ne sont toujours pas parvenus à faire aboutir sous cette législature. A présent, il leur reste six mois pour changer la donne. L’éolien, un casse-tête (casse-gueule ?) à bien des égards. Sur l’objectif énergétique - largement médiatisé - bien sûr, sur l’implantation d’éoliennes en territoire wallon aussi.

    Un dossier ultra-sensible auquel l’Olivier wallon (PS-CDH-Ecolo) devrait - si tout va bien - donner un coup d’accélérateur ce jeudi, avec l’adoption en première lecture de l’avant-projet de décret du ministre Henry (Ecolo, on l’aura compris) relatif à l’implantation d’éoliennes en Wallonie. Un "vent" favorable nous a apporté le texte du décret en question. L’objectif de ce dernier : revoir la façon dont les projets éoliens sont décrochés en Wallonie et ce, dans le but de rationaliser " le plus judicieusement possible" l’implantation des mâts éoliens sur le territoire wallon.

    • Un cadre de référence éolien mis en carte

    Explications. Aujourd’hui, c’est encore la logique dite "des permis" qui prévaut. Par conséquent, déplore Philippe Henry, "force est de constater que c’est un peu le règne du "premier (promoteur) arrivé, premier servi. Cela doit changer" . D’où la mise en place, en février dernier, d’un nouveau cadre de référence éolien regroupant une série de contraintes listées et de critères identifiés (distance à l’habitat, inter-distance entre les parcs, respect du paysage, exclusion des éoliennes des zones d’habitat, de forêt, de loisirs, détermination des zones de vent favorables…) permetttant de savoir où implanter (ou pas) les éoliennes on-shore en Wallonie. Le croisement de l’ensemble de ces critères avait ensuite débouché sur une cartographie indicative identifiant les zones favorables et les zones favorables conditionnelles. Celles-ci représentaient alors 3,1 % du territoire wallon.

  • Reporter n'est pas abandonner

    Beexime vendre immobilier valeur expert expertise immobilière géomètre PEBLa modification du bonus logement – la déduction fiscale intéressante des intérêts et des amortissements de capital d’un emprunt hypothécaire – est reportée. En effet, le gouvernement fédéral a décidé que cette compétence serait transférée aux régions à compter du 1er juillet 2014.

    Afin que ceci soit réalisable techniquement parlant, la proposition de loi contenant la sixième réforme de l’Etat dispose que le bonus logement, qui est actuellement une déduction fiscale, deviendra une réduction d’impôts de 45 % à partir du 1er janvier 2015. Concrètement, cela signifie que l’avantage fiscal effectif, qui dépend des revenus imposables et qui est plafonné à 50 % dans le cas d’une déduction, sera remplacé par un avantage uniforme de 45 % quels que soient les revenus professionnels des contribuables. Après le transfert de la compétence relative à l’application du bonus logement, les régions pourront ainsi décider elles-mêmes de l’évolution future du bonus logement. Il faut savoir que les régions ne peuvent accorder que des réductions d’impôts et pas de déductions fiscales. Tant que les régions n’en décideront pas autrement, la réduction d’impôts de 45 % restera d’application pour les emprunts contractés à partir du 1er janvier 2015.

    Les emprunts en cours et les emprunts contractés avant le 1er janvier 2015 devraient encore pouvoir profiter de l’avantage un peu plus élevé de 50 %, du moins si la personne qui emprunte a des revenus nets imposables de minimum 37.330 euros par an. Dès le 1er juillet 2014, la balle sera dans le camp des régions qui détermineront si l’avantage de 45 % sera ou non maintenu pour les prêts postérieurs au 1er janvier 2016.

    Source : http://trends.levif.be/economie/actualite - le 26 novembre 2013

    Tags : géomètre, expert immobilier, expertise immobilière, valeur , vendre

  • Domotique et smartphone : des economies suffisantes pour compenser le surcout?

    Tags : géomètre, expert immobilier, expertise immobilière, énergie, énergétique  alt txt:  Beexime immobilier  énergie  expert expertise immobilière énergétique géomètre certificat pebLes économies d’énergie compensent-elles le prix que vous payez pour un système de domotique avec un service de contrôle à distance ? La réponse est nuancée.

    Si nous soupesons tous les avantages et inconvénients, les systèmes existants semblent davantage privilégier le confort d’utilisation et la sécurité dans et autour de la maison.

    En ce qui concerne la consommation d’énergie, des études montrent que les gens qui peuvent visualiser leur consommation économisent facilement jusqu’à 15 % d’énergie. En 2012, Brainbox a commercialisé le système Eco Control qui permet de suivre en permanence la consommation d’électricité et d’eau dans la maison. Cette consommation peut être examinée tant ponctuellement que dans le temps. « Des pics soudains peuvent par exemple laisser supposer une fuite ou un problème avec l’installation. Ce sont des signaux d’alarme qui avertissent l’utilisateur qu’il doit intervenir. »

    Il est évident que l’utilisateur peut intervenir plus rapidement et plus efficacement s’il peut visualiser et gérer sa consommation d’énergie sur son smartphone ou sa tablette. La personne qui quitte son domicile pour la journée et constate un peu plus tard, sur son smartphone, qu’elle a laissé le chauffage en position jour, peut immédiatement intervenir via son smartphone. Autrement, elle aurait dû attendre la fin de la journée pour réduire le chauffage qui aurait tourné inutilement toute la journée.

    Attention : il ne faut pas oublier que l’argent investi n’est pas immédiatement amorti. Cela peut parfois prendre des années, surtout si l’on part du principe que le prix minimum d’une installation de base de domotique et d’un système de commande s’élève à quelque 2 000 euros.

    Source : http://jevaisconstruire.levif.be/construire-renovation - le 30 octobre 2013

     Tags : géomètreexpert immobilier, expertise immobilière, énergie, énergétique

Plan (du) site - Mentions légales - Copyright © 2011 Beexime - Développé par Mediakod