Filtre
  • une petite revolution bientot a l'essai

    iStock 000017486314XSmallL’énergie produite via les panneaux photovoltaïques serait stockée avant d’être réutilisée.

    Une nouvelle collaboration se met petit à petit en place dans l’entité de Flobecq en matière d’économie d’énergie, avec le centre de recherche en matière de micro et nanoélectronique IMEC, établi en Flandre à Louvain.

    L’un des travailleurs de ce centre de recherche habite l’entité de Flobecq et il a demandé au bourgmestre Philippe Mettens (PS) s’il était partant pour une petite expérience, pour mettre à l’épreuve une nouvelle technologie, applicable sur les panneaux photovoltaïques par exemple.

    "Il s’agit de mettre à l’épreuve une technologie permettant de stocker l’énergie produite dans chaque maison , explique Philippe Mettens. Et là, le bénéfice est double pour les citoyens. Non seulement ils pourraient encore utiliser l’énergie produite et qui n’a pas été utilisée, mais en plus, ils ne devront pas remettre cette énergie produite et non utilisée dans le réseau, ce qui a un coût également, via une redevance au gestionnaire de réseau. Ce système serait ainsi beaucoup plus intelligent, car nous irions au bout de ce que la technologie offre. Chaque maison pourrait ainsi devenir autonome en énergie."

    Autant dire que l’investissement en matériel pour mettre au point cette nouvelle technologie - qui se limiterait à des ballons de stockage et à un logiciel - serait rapidement amorti via les économies d’énergie réalisées par les utilisateurs.

    Philippe Mettens, soucieux d’être à la pointe en matière d’économie d’énergie et du renouvelable, a accepté l’idée de la mise à l’épreuve. "Nous sommes donc en train de mettre sur pied le projet. Nous allons prochainement, comme nous l’avons déjà fait pour les panneaux photovoltaïques, organiser des séances d’information à destination des citoyens. Nous leur présenterons ce projet novateur et nous leur proposerons d’y adhérer" , conclut le bourgmestre de Flobecq.

    Source : http://www.lalibre.be/regions/hainaut - le 26 juillet 2013

  • les energies renouvelables vont devenir la 2e source d'energie en 2016

    Beexime étude énergétique  responsable  PEB Les énergies renouvelables vont doubler le gaz pour devenir la deuxième source d'électricité dans le monde en 2016 derrière le charbon, pronostique l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans une étude publiée mercredi.

    "La production d'électricité de l'hydraulique, du vent, du solaire et d'autres sources renouvelables dépassera celle du gaz et sera le double de celle du nucléaire dans le monde en 2016", indique l'AIE dans un rapport sur les perspectives à moyen terme des énergies renouvelables.

    La croissance du secteur devrait atteindre un total de 40% au cours des cinq ans à venir, selon l'agence énergétique des pays développés.

    En 2018, les énergies renouvelables représenteront 25% de la production d'électricité mondiale, contre 20% en 2011 et 19% en 2006, en s'approchant de la barre des 6.000 térawatts/heure annuels, selon l'AIE.

    La croissance viendra essentiellement de l'éolien et du solaire, la part des énergies renouvelables hors hydroélectricité devant passer à 8% en 2018, soit deux fois plus qu'en 2011 et quatre fois plus qu'en 2006.

    "C'est une bonne nouvelle pour un système énergétique mondial qui a besoin d'être plus propre et plus diversifié, mais ce ne doit pas être une excuse pour l'auto-congratulation gouvernementale, notamment dans les pays de l'OCDE", souligne la directrice exécutive de l'AIE, la néerlandaise Maria van der Hoeven, dans l'étude.

  • Cinq tendances et leur impact sur le marche immobilier belge

    Beexime contradictoire travaux acquisitif locatif entrée sortie dégât litige prix état des lieux location expert immobilier expertise immobilière  géomètre PEBL’agent immobilier Century 21 a noté cinq tendances dans le secteur immobilier belge, qui exerceront chacune un impact sur l’avenir de notre marché d’habitations.

    • Un nombre croissant de familles monoparentales occupe un appartement

    Depuis 1960, le nombre de mariages se terminant en divorce a fortement augmenté. En 2009, pas moins de deux mariages sur trois se sont soldés par un divorce. Comme de nombreuses familles monoparentales partent à la recherche d’une nouvelle habitation, cela entraine des conséquences sur le marché immobilier, où les appartements à deux ou trois chambres à coucher en moyenne sont plébiscités.

    "Souvent, la maison de famille est trop grande et trop chère pour continuer à y vivre seul avec les enfants. En cas de résidence alternée, un appartement à deux ou trois chambres à coucher offre une alternative payable" explique Mathieu Verwilghen, manager général de CENTURY 21 Benelux. "Il est frappant que de plus en plus de familles monoparentales masculines cherchent un appartement. Alors que dans le passé le droit de garde était automatiquement attribué à la mère, la résidence alternée ou le droit de garde exercé par le papa sont de plus en plus fréquents.

    • Un nombre croissant de transactions immobilières
  • Comment sont percues les solutions d'efficacite energetique

    Beexime Certificat PEB Certificateur PEB Certificat énergieRexel, spécialiste de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l’énergie, dévoile les résultats d’une étude internationale (France, Royaume-Uni, Allemagne et Etats-Unis), sur les perceptions des solutions d’efficacité énergétique chez les consommateurs et professionnels, réalisée avec le concours de l’institut OpinionWay.

    Pas de doute, la sensibilité du consommateur au coût de l’énergie constitue un facteur déclencheur. Ainsi 40% des consommateurs âgés de 18 ans et plus se préoccupent fréquemment de leurs factures énergétiques (tous les jours, toutes les semaines ou chaque fois qu’ils allument la lumière ou un appareil). C’est en France que ce taux est le plus élevé (48%).

    En France 75% des personnes ayant apporté une amélioration à leurs maisons citent la «réduction des factures énergétiques» comme première motivation pour adopter des mesures d’efficacité énergétique.

    47% des consommateurs (France, Royaume-Uni, Allemagne et Etats-Unis confondus) pensent pouvoir économiser plus de 20% par an sur leurs dépenses énergétiques en investissant dans des produits éco-performants (33% en France). Les consommateurs sont conscients qu’ils doivent en priorité changer leurs comportements.

    • L'efficacité vient du consommateur
Plan (du) site - Mentions légales - Copyright © 2011 Beexime - Développé par Mediakod